Centre Inffo
Actualité de la formation

← Retour à l'accueil

Stratégie

Santé au travail : un nouveau champ pour la formation
N° 2 - Novembre-Décembre 2017

Alors que de plus en plus d’entreprises s’engagent dans une démarche structurée en faveur de la santé et du bien-être au travail, l’offre de formation s’est étoffée, portée par des outils digitaux et managériaux innovants.

Dynamique et foisonnante, l’offre de formation proposée aux entreprises du grand groupe à la TPE a littéralement explosé ces dernières années. Du coaching sportif aux séances de relaxation, en passant par les modules dédiés à la sécurité, de nombreuses jeunes pousses digitales se sont positionnées sur ce marché. Récemment, certaines se sont appuyées sur des partenariats pour développer de véritables plateformes numériques capables de fournir des services clés en main. Ainsi, Lemonfab combine l’utilisation d’objets connectés à l’accompagnement des salariés en entreprise. La jeune pousse a créé un écosystème autour d’une plateforme intégrée en s’associant avec le fabricant de montres et de balances connectées Withings, la plateforme de conseil médical à distance Médecin Direct et un réseau de coaches professionnels.

Créée en 2014, Wittyfit va plus loin, en lançant une plateforme web en mode SAS (software as a service, logiciels sur serveurs distants) qui fournit, en temps réel, des indicateurs et des informations sur l’évolution de la qualité de travail dans toutes ses dimensions physiques, psychologiques et environnementales, pour déployer et piloter des actions adaptées. “Le digital permet aujourd’hui de démultiplier les possibilités de formation et d’information”, confirme Cécile Waquet, directrice adjointe santé et prévoyance d’AG2R La Mondiale. En s’appuyant sur cet écosystème et en partenariat avec des organismes de formation, le groupe continue de structurer son offre de services en proposant des solutions de diagnostic et des plans d’action qui répondent, notamment, aux besoins spécifiques des plus petites entreprises.

En première ligne, les mutuelles jouent souvent, auprès des entreprises, le rôle de prescripteur, de conseil et de maître d’œuvre d’une démarche en faveur de la santé et du bien-être au travail. Dans la boulangerie artisanale et industrielle, AG2R La Mondiale a déployé une campagne d’information et de formation auprès de 6 000 apprentis des CFA et de plus de 120 000 salariés pour lutter contre les problèmes bucco-dentaires et d’allergie respiratoire, entre 2011 et 2012. Dans le cadre de la mise en œuvre du compte pénibilité, le groupe a également développé un logiciel de diagnostic basé sur des référentiels de branches. Fait nouveau, les problématiques de formation s’étendent petit à petit à des enjeux de management.

Vers de nouvelles formations managériales

Car c’est bien au niveau du management opérationnel que se joue aussi la question. “Il est essentiel que la santé et le bien-être au travail soient portés par des responsables de l’entreprise formés à ces enjeux. C’est pour cela que nous avons développé avec le Cnam un Mooc destiné aux opérationnels et aux managers. Notre troisième édition a été suivie par plus de 8 000 auditeurs”, déclare Anne-Sophie Godon, directrice Innovation de Malakoff Médéric.

Depuis janvier 2017, le Cnam délivre un certificat de compétences intitulé Pilote de projet en prévention santé, initiant ainsi un futur réseau d’experts. Le Conservatoire national des arts et métiers vient également de terminer un plan ambitieux de formation de 10 000 managers de la SCNF dans le domaine de la santé et de la sécurité au travail.

“Ces problématiques doivent pouvoir être diffusées dans les formations managériales, souligne Isabelle Daubié, directrice du Pôle formation intra de Demos. Nous sommes convaincus qu’avec les transformations majeures que vivent les entreprises sous l’effet de la révolution digitale, le management doit revisiter ses modèles pour créer une meilleure qualité de vie au travail, l’engagement des collaborateurs et générer de la performance sociale et économique.” L’organisme de formation développe ainsi des formations sur mesure pouvant aller jusqu’à la co-construction, avec les partenaires sociaux, de nouveaux modèles de management.

Il s’agit bien d’une nouvelle approche, déjà adoptée par certaines entreprises. Demain, la qualité de vie pourrait s’intéresser au changement d’organisation du travail rendu possible et nécessaire par la transformation digitale. C’est la conviction des cercles de réflexion La Fabrique de l’industrie et Terra Nova, qui ont publié une étude [1] avec le réseau Anact-Aract (Agence nationale pour l’amélioration des conditions de travail, et ses agences régionales). Elle explore la piste d’un modèle de management des organisations axé sur l’autonomie et la collaboration. •

par Catherine Trocquemé, Centre Inffo, 2017

[1“La qualité de vie au travail : un levier de compétitivité”, 2016.

Partager  

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre

Articles par mots-clés

Décryptage Dispositif Édito Emploi Entreprise Événement Outil Recherche Stratégie

L'agenda de l'innovation

• 10 et 11 juillet – Rennes (35) – Université d’été : accompagner les acteurs de l’enseignement supérieur pour réussir la flexibilisation des parcours

L’objectif de l’Université d’été est de rassembler les principaux représentants des acteurs de l’enseignement supérieur afin de les faire travailler de manière active et collaborative sur la thématique de la flexibilisation des parcours.

Plus d'infos sur : super-numerique.gouv.fr

Archives