Centre Inffo
Actualité de la formation

← Retour à l'accueil

Événement

Ce que les lauréats des Innov’Trophées disent de l’innovation
N° 4 - Mars-Avril 2018

Comment les innovateurs définissent-ils l’innovation ? Pourquoi leur apparaît-il nécessaire d’innover ? Qu’est-ce qui leur semble le plus difficile ? C’est ce que nous avons demandé aux lauréats des Innov’Trophées [2].

Pour définir l’innovation, Yann Ferguson, enseignant-chercheur à l’Icam de Toulouse, lauréat dans la catégorie des actions conduites par les organismes de formation, renvoie au processus d’accompagnement qui va permettre de passer de l’idée au produit ou service : « c’est ce qui traduit ce passage d’une découverte, d’une invention, à une nouvelle norme, un nouveau produit, service ou process ». On retrouve cette idée de l’aboutissement du processus d’innovation dans une réalisation concrète chez Jean-Luc Boulin, directeur de la Mission des offices de tourisme Nouvelle-Aquitaine [3], selon qui l’innovation est « une invention qui a trouvé son usage ». Pour Arnaud Habert, directeur général délégué de Vinci Insertion Emploi, c’est « un regard nouveau, différent à une situation établie afin de l’améliorer dans un objectif de progrès ». Même évocation de la posture par Samuel Barreau, responsable des Ressources humaines Région Nord du Groupe Bouyer-Leroux, représentant du Réseau Transcompétence aux Innov’trophées [4], pour qui l’innovation se définit comme la capacité d’ « être agile, ouvert, de changer son regard, son approche pour de nouvelles solutions ».

Pourquoi innover ?

La nécessité de l’innovation répond elle à un triple impératif : d’abord, apparaît une nécessité de répondre à l’accélération des mutations ; est ainsi évoqué par Jean-Luc Boulin un risque de « recul » pour ceux qui ne se mettent pas en mouvement dans un « monde qui tourne vite ». Vient ensuite l’ambition d’apporter une réponse appropriée à l’expression de besoins non satisfaits : « avec ses partenaires [5], l’Icam a dû innover car le besoin identifié chez les industriels, à savoir faciliter la transmission au novice du savoir-faire tacite incorporé dans le geste métier d’un expert, n’était pas correctement adressé », explique Yann Ferguson. Enfin, il peut s’agir d’éclairer une situation complexe, comme chez Vinci, où Arnaud Habert explique qu’alors que « les capacités et les compétences sont au centre de toutes activités humaines, nous nous apercevons que les façons de les définir appartiennent à chacun : entreprise et groupes sociaux, à celui qui les exercent comme à celui qui les gèrent ». D’où la nécessité pour le groupe Vinci d’ « apporter une vision simple et surtout partagée de ces notions, afin de pouvoir mieux définir les notions d’employabilité ».

Ce qui est difficile

Indispensable et bénéfique lorsqu’elle est réussie, l’innovation n’en est pas moins difficile à déployer. D’abord parce que « chaotique, incertain et très risqué », le monde de l’innovation fait « vivre l’incertitude des fins et des moyens, [là où] le monde organisé est rassurant », analyse Yann Ferguson. Pour lui, une deuxième difficulté provient de la nécessité de s’inscrire dans un collectif d’acteurs, ce qui « nécessite beaucoup d’efforts de compréhension mutuelle », reconnaît-il, mais permet aussi d’ « aller plus loin ! » À condition toutefois de parvenir à normaliser l’innovation, estime Arnaud Habert : « la principale difficulté est de casser les représentations pour reconstruire un modèle qui obtient l’adhésion du plus grand nombre. » Enfin et pour Samuel Barreau, l’innovation a à voir avec la transgression : il faut « s’autoriser à sortir du cadre ». Et pour cela, il ne faut ni « avoir peur de se tromper », ni craindre la « culture de l’échec », ce qui reste « encore culturellement difficile à admettre dans l’économie traditionnelle ou publique », conclut le directeur de la Mission des offices de tourisme de Nouvelle-Aquitaine.

À consulter :

Les ressources documentaires de la 15ème Université d’hiver de la formation professionnelle (Département Documentation de Centre Inffo) :

* dossier documentaire
* webographie

par Nicolas Deguerry, Centre Inffo, 2018

[3Lauréat dans la catégorie "Valorisation régionale de l’innovation formation en Nouvelle-Aquitaine"

[4Lauréat avec le projet Batistyl dans la catégorie « Accompagnement de la personne dans le cadre de l’ingénierie de parcours".

[5SimSoft Industry et Virtual IT.

Partager  

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre

Articles par mots-clés

Décryptage Dispositif Édito Emploi Entreprise Événement Outil Recherche Stratégie

L'agenda de l'innovation

• 16 mai – Chasseneuil-du-Poitou (86) – Créathon : « Ce que le numérique fait à l’espace éducatif francophone »

Des équipes de trois à cinq personnes réparties à l’Atelier Canopé de Chasseneuil-du-Poitou, à Cobalt, sur les campus numériques francophones de l’AUF dont celui d’Alexandrie, et dans des lieux du monde entier vont concourir afin de donner vie à un projet unique autour de l’éducation, du numérique et de la francophonie.

Plus d'infos sur : Campus e-éducation
• 17 mai – Saint Denis (93) – Innovations pédagogiques et technologiques dans l’apprentissage
Plus d'infos sur : CNAM
• 18 mai – Caen (14) – Innovations : l’approche des pédagogies et structures alternatives

Ce colloque proposera des conférences, des tables rondes, des ateliers-débats, pour échanger sur les pratiques professionnelles, croiser les regards du terrain et de la recherche, dresser un état des lieux et dessiner les perspectives à venir en matière d’innovation à l’échelle des collectifs et des établissements scolaires, du primaire au secondaire, des structures alternatives aux structures de retour à l’école.

Plus d'infos sur : CEMEA
• 25 mai – Caen (14) – Living lab « Innover dans l’orientation et la formation »

Un parcours d’innovation participative ouvert aux acteurs et bénéficiaires de la formation.

Plus d'infos sur : Université de Caen Normandie
• Du 8 au 10 juin – Sainte-Croix (26) – Festival de l’innovation pédagogique

Le festival de l’innovation pédagogique propose aux consultants, coachs, formateurs, RH et managers, d’innover et d’oxygéner leurs pratiques sur des thèmes sensibles d’actualité. Il est consacré cette année à la « conduite du changement ».

Plus d'infos sur : https://www.know-futures.com/fr/blog/formation-fip-n14
• 19 juin – Nantes (44) – Peut-on reproduire la réalité dans l’apprentissage par le jeu ?

Cette conférence s’intéresse à la ludopédagogie ou pédagogie par le jeu, aux serious games, à la gamification des apprentissages… autant d’innovations digitales impliquant différentes formes d’approches ou de simulation de la réalité du travail au service de la pédagogie.

Plus d'infos sur : Eventbrite
• 20-22 juin – Montpellier (34) – Apprendre, transmettre, innover à et par l’université

L’innovation, le numérique, l’hybridation, les Humanités Numériques, les nouvelles compétences à acquérir pour les étudiants, l’accompagnement des enseignants du supérieur, telles seront les thématiques du colloque.

Plus d'infos sur : AEM
• 22 juin – Paris (75) – Innover pourquoi ? Quelles innovations pédagogiques pour transformer votre établissement ?

EducPros propose un temps d’analyse avec des experts sur les enjeux de l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur et de nombreux retours d’expériences d’établissements.

Plus d'infos sur : EducPros
• 22 juin – Toulouse (31) – 4ème Grand forum de la pédagogie AGO : innover avec la multimodalité

Un forum pour découvrir comment le MOOC est presque dépassé, comment faire une salle de formation augmentée dans un espace apprenant qui intègre le numérique, comment faire bouger pour faire réfléchir, gamifier plutôt qu’utiliser des serious games, mettre en scène théâtralement pour comprendre, danser en entreprise pour fabriquer des projets.

Plus d'infos sur : AGO Formation
• Du 27 au 29 juin – Paris (75) – Digital Learning Day 2018

Trois jours intenses dédiés au Digital Learning.

Plus d'infos sur : Digital Learning Day
• 10 et 11 juillet – Rennes (35) – Université d’été : accompagner les acteurs de l’enseignement supérieur pour réussir la flexibilisation des parcours

L’objectif de l’Université d’été est de rassembler les principaux représentants des acteurs de l’enseignement supérieur afin de les faire travailler de manière active et collaborative sur la thématique de la flexibilisation des parcours.

Plus d'infos sur : super-numerique.gouv.fr

Archives