Centre Inffo
Actualité de la formation

← Retour à l'accueil

Stratégie

Axa intègre une plateforme mondiale de formations
N° 2 - Novembre-Décembre 2017

Le groupe d’assurance Axa vient de mettre en place un partenariat mondial ambitieux avec la plateforme de formation en ligne Coursera.

Le 18 juillet dernier, le groupe d’assurance Axa signait un partenariat mondial avec Coursera, l’un des géants mondiaux dans le domaine des formations en ligne. De quoi s’agit-il ? D’un programme de formation en ligne au profit de l’ensemble de ses 165 000 employés dans les 64 pays où le groupe est présent.

Dans le cadre de ce partenariat, Axa a ainsi intégré la plateforme Coursera for Business, un ensemble de formations en ligne créées par 150 des meilleures universités à travers le monde. Le dispositif a été testé ces trois derniers mois auprès de 1 600 des collaborateurs du groupe et commence à être déployé aux autres salariés.

Une “entreprise apprenante”

“Les industries de la finance et de l’assurance connaissent une transformation profonde et rapide, explique Stéphanie Ricci, directrice de la formation du groupe. D’ici 2020, près d’un tiers des compétences dont un salarié aura besoin pour travailler seront nouvelles pour lui. Chez Axa, nous prévoyons que 50 % de nos salariés devront acquérir de nombreuses compétences nouvelles.” Dans un environnement où le numérique révolutionne les modèles établis et rend rapidement obsolète les compétences, le groupe revendique une forte culture de l’apprentissage continu. “Grâce à elle, nous avons su investir dans nos collaborateurs et repenser notre offre pour devenir une entreprise apprenante”, explique Stéphanie Ricci.

Accès à plus 300 cours en ligne

Dans l’ensemble des pays dans lesquels le leader mondial de l’assurance est présent, tous les employés auront accès à plus de 300 cours dans des domaines divers, allant de la data science (science des données) à la gestion de projet, en passant par le marketing digital ou l’apprentissage des langues.
“Les managers auront un rôle fondamental à jouer pour mettre en place un écosystème et un état d’esprit propice à l’apprentissage. La flexibilité offerte par la plateforme Coursera répond parfaitement à cet objectif”, se réjouit Stéphanie Ricci, qui confie avoir choisi cette plateforme pour la qualité des cours proposés sur les thématiques recherchées par Axa, mais aussi pour l’expérience utilisateur proposée.

“La bonne entente entre nos équipes nous permet de construire ensemble un dispositif évolutif et adaptable en fonction des besoins et des particularités des entités”, note la directrice de la formation. Elle souhaite proposer une expérience “sans couture” pour les employés, en intégrant les cours et les spécialisations sélectionnées directement dans le “Global learning management system” (LMS, système de gestion de l’apprentissage).

Intégration dans le système global d’Axa

La direction de la formation d’Axa a codéveloppé avec les équipes de Coursera une architecture “BtoB” (visant une clientèle d’entreprises) conjuguant le meilleur de l’expérience utilisateur tout en bénéficiant de la plateforme de distribution d’apprentissage digital dont bénéficient aujourd’hui près de 140 000 collaborateurs d’Axa. Grâce à cette architecture, l’offre de Coursera est intégrable dans les futurs curriculums définis par l’ensemble des entités du groupe. À moyen terme, chaque collaborateur aura l’opportunité de suivre un parcours de formation personnalisé, en lien avec les compétences à développer pour son employabilité.

Premiers résultats favorables

Un premier bilan de ce partenariat ? “Nos collaborateurs sont devenus de fervents apprenants”, se félicite la directrice de la formation. Ils ont consacré en moyenne 18 heures pour se former sur la plateforme, s’inscrivant à plusieurs cours et obtenant plusieurs certifications. Ces apprenants ont enregistré des résultats “bien au-dessus de l’indice de référence” pour l’éducation en ligne. 50 % d’entre eux ont reçu une certification d’achèvement des cours, alors que la moyenne est normalement de 30 %. Ils ont, par ailleurs, plébiscité la qualité des cours qui ont reçu une note moyenne de “4,6 étoiles” sur une échelle de 5.

La suite ? La direction de la formation d’Axa revendique de s’inscrire dans une logique de “test and learn” [1] et entend explorer tous les avantages procurés par cette nouvelle offre de formation complémentaire à celle existante. “Après le pilote, nous avons enregistré des retours très positifs”, note Stéphanie Ricci. Par exemple, la mise en ligne de l’offre de formation data science (science des données) sur l’intranet a permis d’éveiller l’intérêt de nombre d’employés travaillant dans des métiers très différents (finance, marketing, ressources humaines, etc.). Fin septembre, la direction de la formation d’Axa a mis à disposition de ses collaborateurs une nouvelle sélection de cours reconnus comme les plus pertinents et qualitatifs par rapport aux besoins de montée en compétence identifiés. Cette vaste sélection de cours est accessible directement par les employés via le Global LMS en mode “pick and choose” (choix sur étagère, en toute liberté). “Nous proposerons en parallèle des campagnes ciblées, soit en ajoutant des cours Coursera à des curricula multimodaux, soit en packageant différents cours en ligne”, conclut Stéphanie Ricci. •

Coursera, une succession de réussites
Créée en 2012 par Daphné Koller et Andrew Ng, deux chercheurs en intelligence artificielle à Stanford (Californie), Coursera se définit comme un “fournisseur d’enseignement supérieur en ligne”, une plateforme permettant à ses universités partenaires de rayonner à l’international. En France, elle collabore avec une douzaine d’écoles, dont Polytechnique, l’ENS (École normale supérieure), ESCP Europe, HEC et Sciences Po, avec lesquelles Coursera partage les revenus générés. À son catalogue, des cours de quatre à six semaines pour 60 euros, des spécialisations (quatre à six mois pour 300 à 500 euros), des certifications professionnelles (neuf à douze mois pour 2 000 à 4 000 euros) et enfin deux diplômes requérant trois ans d’étude (30 000 euros). En 2016, la société californienne a lancé Coursera for Business à destination du monde de l’entreprise et des associations.

À consulter :

par Éric Delon, Centre Inffo, 2017

[1Apprendre en testant (vocabulaire marketing).

Partager  

Inscrivez-vous gratuitement à la lettre

Articles par mots-clés

Décryptage Dispositif Édito Emploi Entreprise Événement Outil Recherche Stratégie

L'agenda de l'innovation

• 16 mai – Chasseneuil-du-Poitou (86) – Créathon : « Ce que le numérique fait à l’espace éducatif francophone »

Des équipes de trois à cinq personnes réparties à l’Atelier Canopé de Chasseneuil-du-Poitou, à Cobalt, sur les campus numériques francophones de l’AUF dont celui d’Alexandrie, et dans des lieux du monde entier vont concourir afin de donner vie à un projet unique autour de l’éducation, du numérique et de la francophonie.

Plus d'infos sur : Campus e-éducation
• 17 mai – Saint Denis (93) – Innovations pédagogiques et technologiques dans l’apprentissage
Plus d'infos sur : CNAM
• 18 mai – Caen (14) – Innovations : l’approche des pédagogies et structures alternatives

Ce colloque proposera des conférences, des tables rondes, des ateliers-débats, pour échanger sur les pratiques professionnelles, croiser les regards du terrain et de la recherche, dresser un état des lieux et dessiner les perspectives à venir en matière d’innovation à l’échelle des collectifs et des établissements scolaires, du primaire au secondaire, des structures alternatives aux structures de retour à l’école.

Plus d'infos sur : CEMEA
• 25 mai – Caen (14) – Living lab « Innover dans l’orientation et la formation »

Un parcours d’innovation participative ouvert aux acteurs et bénéficiaires de la formation.

Plus d'infos sur : Université de Caen Normandie
• Du 8 au 10 juin – Sainte-Croix (26) – Festival de l’innovation pédagogique

Le festival de l’innovation pédagogique propose aux consultants, coachs, formateurs, RH et managers, d’innover et d’oxygéner leurs pratiques sur des thèmes sensibles d’actualité. Il est consacré cette année à la « conduite du changement ».

Plus d'infos sur : https://www.know-futures.com/fr/blog/formation-fip-n14
• 19 juin – Nantes (44) – Peut-on reproduire la réalité dans l’apprentissage par le jeu ?

Cette conférence s’intéresse à la ludopédagogie ou pédagogie par le jeu, aux serious games, à la gamification des apprentissages… autant d’innovations digitales impliquant différentes formes d’approches ou de simulation de la réalité du travail au service de la pédagogie.

Plus d'infos sur : Eventbrite
• 20-22 juin – Montpellier (34) – Apprendre, transmettre, innover à et par l’université

L’innovation, le numérique, l’hybridation, les Humanités Numériques, les nouvelles compétences à acquérir pour les étudiants, l’accompagnement des enseignants du supérieur, telles seront les thématiques du colloque.

Plus d'infos sur : AEM
• 22 juin – Paris (75) – Innover pourquoi ? Quelles innovations pédagogiques pour transformer votre établissement ?

EducPros propose un temps d’analyse avec des experts sur les enjeux de l’innovation pédagogique dans l’enseignement supérieur et de nombreux retours d’expériences d’établissements.

Plus d'infos sur : EducPros
• 22 juin – Toulouse (31) – 4ème Grand forum de la pédagogie AGO : innover avec la multimodalité

Un forum pour découvrir comment le MOOC est presque dépassé, comment faire une salle de formation augmentée dans un espace apprenant qui intègre le numérique, comment faire bouger pour faire réfléchir, gamifier plutôt qu’utiliser des serious games, mettre en scène théâtralement pour comprendre, danser en entreprise pour fabriquer des projets.

Plus d'infos sur : AGO Formation
• Du 27 au 29 juin – Paris (75) – Digital Learning Day 2018

Trois jours intenses dédiés au Digital Learning.

Plus d'infos sur : Digital Learning Day
• 10 et 11 juillet – Rennes (35) – Université d’été : accompagner les acteurs de l’enseignement supérieur pour réussir la flexibilisation des parcours

L’objectif de l’Université d’été est de rassembler les principaux représentants des acteurs de l’enseignement supérieur afin de les faire travailler de manière active et collaborative sur la thématique de la flexibilisation des parcours.

Plus d'infos sur : super-numerique.gouv.fr

Archives